Destruction d’une épave

La destruction d’une voiture épave

Saviez-vous que même un véhicule qui ne sert plus, qui ne roule plus ou que vous n’utilisez simplement plus est une véritable source de pollution pour les sols et les eaux ?

En effet, les véhicules sont composés de divers éléments hautement dangereux, tels que les huiles, le carburant ou encore les batteries. C’est pourquoi, en France, il est obligatoire de procéder à la destruction d’un véhicule hors d’usage, plus communément appelé « épave », le tout dans le respect des normes en vigueur.

Pourquoi est-il si important de détruire son épave ?

Sachez qu’une épave qui ne circule plus depuis plusieurs années, dégage des éléments chimiques qui pollue l’atmosphère. Il est dont très important de la dépolluer. C’est pour cela qu’il existe des personne permettant de faire cela : les epavistes. Ils ont pour rôle de débarasser votre véhicule pour l’emmener dans un centre de destruction d’épave.

Comment procéder à la destruction de son véhicule hors d’usage ?

Vous êtes actuellement en possession d’un véhicule abandonné ou hors d’usage et vous souhaitez connaître les modalités pour procéder à sa destruction afin d’être en règle avec la loi ? Sachez que vous avez la possibilité de vous rendre chez un épaviste agréé afin de lui vendre ou lui céder votre véhicule dans le but de le détruire. Et vous savez quoi ? Cela ne vous coûtera rien !

La destruction d’une épave est gratuit !

En ce qui concerne les démarches à effectuer, il vous faudra vous munir du certificat d’immatriculation du dît véhicule, d’un certificat de situation administrative et évidemment du formulaire Cerfa n°13754*02.  

N’oubliez pas que pour prouver la cession du véhicule à l’épaviste qui prendra en charge sa destruction, il vous faudra obligatoirement avertir la préfecture de votre région en transmettant un exemplaire de la déclaration de cession dans un délai de 15 jours.

Les commentaires pour cet article sont fermés.